Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Eden's words

Eden's words

Lecteur amateur ou confirmé, écrivain en herbe ou expérimenté, ce blog est pour vous! Partagez vos lectures, vos avis ou vos écrits avec d'autres personnes!


Chapitre 39

Publié par Emma et Gabrielle sur 6 Septembre 2014, 12:51pm

Catégories : #Exclude(a)d

Bonjour à tous! J'espère que vous avez tous passé une super rentrée ;) Moi je suis encore dans la classe d'Emma, elle va encore gribouiller sur mon cahier de latin (C'est inévitable) (C'est déjà commencé) (Je vous montrerai une photo). Du coup la j'ai fait une bande-annonce pour le blog (une sorte de pub) que je vous invite à partager, et que je mettrai mercredi sur le blog. Pauline a écrit une nouvelle, on la mettra dans deux semaines et préparez-vous à un déluge de critiques pour cette année ;)

Sur ce, bonne lecture !!!

-Gabou

~~

Lorsqu' Epauline annonça à Constantin que sa fille et son fils étaient sûrement vivants et qu’elle les avait vus, ce fut le branle-bas de combat dans la maison.

Lorsque Constantin l’annonça à sa femme, celle-ci se mit à embrasser tout le monde, Epauline, Jo, son mari, la petite Marica qui avait demandé à accompagner Epauline.

Lorsque le voisinage le sut, ils firent tous la fête à la famille bienheureuse, et c’était une débauche de félicitations, de pleurs, de remerciements, d’embrassades et de rire.

Les gens se mirent à espérer. Un membre de leur famille, ou de leur connaissance était tombé. Et s’ils étaient vivants ? Tous ? Rescapés, par un quelconque miracle, de leur chute ? Les gens, par un soudain revirement de situation créé intentionnellement par Epauline, se mirent à s’intéresser au-dessous de la Terre.

Des membres de leur peuple étaient peut-être là, à attendre une aide qui n’est jamais venue.

Epauline s’enthousiasma.

Avec Jo, elle se mit à énumérer toutes les raisons qui pousseraient les habitants de Là-haut à redescendre sur Terre.

-Vous pourrez sauver des vies. Des milliers de gens, juste en dessous de vous, attendent votre aide. Ils sont seuls sur une Terre dévastée, sans technologie, avec un lendemain non garanti. Vous avez le pouvoir de les aider. Faites-le !

Les gens hochaient la tête, commençaient à froncer les sourcils. Et pourquoi pas ? Pourquoi pas ?

Des délégués élus à la hâte -dont Constantin faisait partie- se dépêchèrent de se diriger en direction de la maison du Parlement. Une attente, devant ce bâtiment blanc, devant ce bâtiment colossal, se mit en place.

Jo était tout contre Epauline, et ils espéraient tous les deux avec ardeur le retour de leurs amis.

Une demi-heure plus tard, si ce n’est plus, les délégués sortirent, Constantin à leur tête. Ils avaient l’air décomposé, et l’espoir instauré par ces dernières minutes se fendilla. Ils s’approchèrent dans un silence de mort, tous pâles, jusqu’à l’estrade qui servait sûrement aux annonces habituelles. Constantin balbutia une phrase incompréhensible.

-Quoi ? hurla quelqu’un.

-Ils sont d’…………

-Plus fort ! renchérit un autre.

-J’ai dit qu’ils étaient d’accord pour lancer un assaut contre les Saïris ! hurla Constantin, revigoré et euphorique.

Ce fut une explosion de joie.

La plupart des familles de disparus, soudain gagnés par un espoir qu’ils avaient cru disparus à tout jamais, se mirent à hurler de bonheur, à rugir de colère, à s’évanouir pour certains.

Certaines familles, encore dubitatives quant à l’assaut qu’ils pensaient contre leurs lois, se mirent néanmoins à se faire embarquer par l’excitation générale.

Les choses étaient en train de changer.

Définitivement.

La Terre allait connaître des jours nouveaux, et ses habitants aussi.

Epauline se sentait merveilleusement bien.

Elle avait l’impression d’avoir accompli quelque chose de grand.

Chapitre 39
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents